Sporting Club ANICHE : site officiel du club de foot de Aniche - footeo

La stèle rénovée de trois anciens du SCA a été inaugurée

15 septembre 2022 - 15:55

Ce vendredi, une cérémonie s'est déroulée près du dojo "Laurent Giorgetti" avec le dévoilement de la plaque rénovée faisant mémoire à trois membres du Sporting Club Anichois, morts pour le France, il s'agit d'Amédée Deregnaucourt, Pierre Rousselin et Théophile Delabre. Avant de découvrir la stèle, le maire Xavier Bartoszek, l’adjoint aux sports, Noël Poignard, le Président du SCA, Patrick Baszinski et l'historien Serge Ottaviani ont rappelé l'historique du lieu, l'ancien stade de l'Union où jouait l'équipe de football, le destin tragique des trois personnes inscrites sur la stèle. Une gerbe a ensuite été déposé par les élus anichois, le maire de Lallaing, Jean Paul Fontaine, excusé, en avait fait déposer une également, un des trois hommes, Théophile Delabre, étant originaire de cette commune. Eclairage : Point commun pour les trois hommes, le club de football du Sporting mais aussi leur destin tragique durant la seconde guerre mondiale : Amédée Deregnaucourt né le 10 septembre 1902 à Aniche avait marqué avec ses frères, Jules et Renaud des pages glorieuses du SCA mais aussi de la gymnastique d'avant la guerre. Mineur de fond, il s'engage dans les FFI, mouvement des franc tireurs dès 1944, le 28 juillet de la même année, il est arrêté par la Gestapo puis déporté au camp d'Hachendorf dans les mines de sel. Il décède le 23 février 1945 suite aux nombreuses tortures subies. Pierre Rousselin, né en 1904, dont une rue d’Aniche porte incorrectement le nom de Jean, était lui aussi dans la Résistance. Il meurt suite à ses blessures en 1944. Quant au troisième personnage, Théophile Délabre (1914 - 1940), mort au combat, son nom est inscrit sur le monument aux morts de Lallaing.

Commentaires